La grève des étudiants à Montréal


Des étudiants de Montréal et d’autres villes du Québec ont été en grève pour protester contre la hausse de 50$ de frais de scolarité par session universitaire durant la semaine passé. Les étudiants du Québec réclament la gratuité totale des frais de scolarité au gouvernement de la province monsieur Charest. Les étudiants réclament également des investissements dans des services de mise en place d’une garderie publique adaptée à la condition étudiante. Mais le gouvernement du Québec refuse de plier aux exigences des étudiants. La ministre de l’éducation, Michelle Courchesne qui préfère voir les étudiants en cours plutôt que dans la rue a réitéré le refus de son gouvernement de renoncer à la hausse de 50$ des frais de scolarité. 

 

Il faut dire que les grèves des étudiants au Québec ne sont pas comme celles de France. En France l'accès à des universités peut se retrouver bloqué par les étudiants grévistes. Au Québec généralement l’accès n’est pas bloqué et donc les étudiants souhaitant se rendre en cours et continuer une scolarité normale peuvent le faire. Les policiers ont bien encadré les manifestations des étudiants du Québec. Certaines associations étudiantes se sont même plaintes de brutalités policières car durant la semaine plus d'une centaine d'étudiants ont été arrêtés à Montréal.

 

Ces grèves tombent quasiment en même temps que les grèves des étudiants français dénonçant la loi sur l'autonomie des universités. Les étudiants français se sont-ils mis d'accord avec les étudiants québequois pour manifester en même temps ?

Publicité

Qui sommes-nous - FAQ - CGU - Plan - Contact - Partenaires - Goodies - JPO

Copyright 2007-2016 - Eturama.com - Le portail international des étudiants