Stages en entreprise : Etudiants refuser l'exploitation


 Cet article traite d’un vaste sujet qui sera traité dans plusieurs autres articles, mais ils seront articulés autour d’un but simple : encourager les stagiaires à ne pas ou ne plus accepter de se faire exploiter par une entreprise. C’est-à-dire refuser toute forme d’exploitation, de traitement « inférieur », de pressions pour travailler plus que ce qui est prévu légalement, de pressions psychologiques. Mais surtout il faut refuser d’accepter n’importe quelle rémunération, et ce dès le début des pourparlers avec sa possible future entreprise !

 

Une entreprise cherche à faire des profits, et non de l’humanitaire

 

Un stagiaire ne doit pas se sentir demandeur, ou en désavantage face à une entreprise. Ceci n’est qu’une certaine perspective des choses. Une autre perspective est de se rendre compte que les entreprises aussi sont demandeuses… de stagiaires. Une entreprise est une entité juridique qui a pour but de faire des profits, et non de faire de l’humanitaire. Les entreprises n’embauchent pas des stagiaires pour faire de l’humanitaire, elles le font dans le but que le stagiaire leur apporte une valeur ajoutée.

 

Les bonnes entreprises pour un stagiaire

 

Il existe bien sûr des entreprises qui veulent embaucher des stagiaires pour que ces derniers puissent évoluer dans un domaine professionnel et apprendre des choses, tout en leur apportant une valeur ajoutée. Bref une relation gagnant/gagnant. Dans ce genre d’entreprises la volonté d’aider l’étudiant stagiaire dans la mesure de son possible reste importante, car elles considèrent que l’étudiant n’est pas seulement là pour leur apporter un service, mais aussi pour apprendre, et tirer un enseignement de son expérience dans le monde professionnel.

 

Ces entreprises même si elles ne font pas de l’humanitaire, sont les meilleures structures pour faire son stage. Pourquoi ? Parce que ces entreprises ne pensent pas seulement à leur propre enrichissement, mais pensent aussi à l’enrichissement professionnel du stagiaire. Elles ne voient pas le stagiaire comme une pure ressource à exploiter au maximum, mais comme une personne en cours de formation, qui continue d’apprendre mais qui peut aussi leur apporter une réelle valeur ajoutée.

 

Les mauvaises entreprises pour un stagiaire

 

Il y a aussi des entreprises qui voient le stagiaire comme une simple recrue au service de leur enrichissement. Et pas grand-chose de plus. Pour elles que l’étudiant ait trouvé un stage c’est déjà très bien. Cette vision des choses crée inconsciemment dans ces entreprises un comportement différent envers les stagiaires, comparé aux autres salariés par exemple. Elles voient en quelque sorte dans le statut de l’étudiant « stagiaire » une position inférieure. Et le traitent inconsciemment d’une façon « inférieure ». Ces choses peuvent se sentir en fonction des sensibilités de chacun. Ce manque de respect des entreprises vis-à-vis des étudiants peut prendre des formes aussi insidieuses que des petites remarques banales, ou plus visibles comme le niveau de rémunération proposé, s’il est très faible comparé à la valeur ajoutée apportée par l’étudiant.

Publicité

Qui sommes-nous - FAQ - CGU - Plan - Contact - Partenaires - Goodies - JPO

Copyright 2007-2016 - Eturama.com - Le portail international des étudiants