Drapeau AlgérieAlgérie


Carte Algérie

Après plus qu'un siècle de règle par la France, les Algériens ont combattu par une grande partie des années 50 pour réaliser l'indépendance en 1962. La partie politique primaire de l'Algérie, l'avant national de libération (FLN), a dominé la politique depuis. Beaucoup d'Algériens dans la génération suivante n'ont pas été satisfaits, cependant, et ont été déplacés pour parer la centralité du FLN dans la politique algérienne. Le premier succès rond étonnant de l'avant islamique de salut (FIS) dans le vote au scrutin de décembre 1991 a stimulé l'armée algérienne intervenir et remettre le deuxième rond des élections pour empêcher ce que l'élite séculaire a craint serait un gouvernement extrémiste-mené de puissance arrogante. L'armée a commencé un resserrement sur le FIS qui a stimulé des défenseurs de FIS pour commencer à attaquer des cibles de gouvernement. Les élections plus tard permises de gouvernement comportant les parties religieux-basées pro-gouvernmentales et modérées, mais n'ont pas apaisé les activistes qui ont progressivement élargi leurs attaques. Le combat a escaladé dans une insurrection, qui a vu le combat intense entre 1992-98 et qui a résulté dans plus de 100.000 décès - beaucoup attribuées aux massacres aveugles des villageois par des extrémistes. Le gouvernement a gagné le dessus par le late-1990s et l'aile armée de FIS, l'armée du salut islamique, congédiée en janvier 2000. Cependant, un nombre restreint de militants armés persistent en confrontant des forces de gouvernement et la conduite attire dans un guet-apens et des attaques occasionnelles sur des villages. L'armée a placé Abdelaziz BOUTEFLIKA dans la présidence en 1999 dans une élection frauduleuse mais a réclamé la neutralité dans sa victoire 2004 de réélection d'éboulement. Les problèmes de longue date continuent à se poser à BOUTEFLIKA dans sa deuxième limite, y compris la campagne continue de l'autonomie du Berbers ethnique de minorité, le chômage à grande échelle, un manque de logement, les approvisionnements incertains électriques et en eau, les inefficacités et la corruption de gouvernement, et continuer - bien que sensiblement dégradé - des activités des militants extrémistes. l'Algérie doit également diversifier sa économie pétrole-basée, qui a rapporté une grande réserve en espèces mais qui n'a pas été employé pour réparer beaucoup de problèmes sociaux de l'Algérie et d'infrastructure.


Population


Habitants
33.333.216 (est de juillet 2007.)

Groupes ethniques
population totale : 73.52 ans
mâle : 71.91 ans
femelle : 75.21 ans (est 2007.)

Langues
Arabe (fonctionnaire), Français, dialectes de Berber

Espérance de vie
population totale : 73.52 ans
mâle : 71.91 ans
femelle : 75.21 ans (est 2007.)

Religions
Musulmans sunnites (religion d'état) 99%, chrétiens et juifs 1%

Instruction
définition : l'âge 15 et l'excédent peuvent lire et écrire
population totale : 70%
mâle : 78.8%
femelle : 61% (est 2003.)


Gouvernement


Type de gouvernement
république

Indépendance
5 juillet 1962 (de France)

Constitution
8 septembre 1963 ; révisé 19 1976 novembre 22 novembre efficace 1976 ; révisé 3 1988 novembre 23 février 1989, et 28 novembre 1996

Capitale du pays
Alger

Journée nationale
Jour de Révolution, 1 Novembre (1954)

Système légal
socialiste, basé sur la loi française et islamique ; examen juridique des actes législatifs au Conseil constitutionnel ad hoc composé de divers fonctionnaires publics, y compris plusieurs justices de cour suprême ; n'a pas accepté la juridiction forcée d'ICJ


Economie


PIB
$92.22 milliards (est 2006.)

PIB par habitant
$7.700 (est 2006.)

Population sous le seuil de pauvereté
25% (est 2005.)

Exportations
$55.6 milliards f.o.b. (est 2006.)

Réserves en Devises et en Or
$78 milliards (est 2006.)

Dépenses militaires
3.3% (2006)

Taux de croissance
5.6% (est 2006.)

Taux de chômage
15.7% (est 2006.)

Taux d'inflation
3% (est 2006.)

Importations
$27.6 milliards f.o.b. (est 2006.)

Monnaie
Dinar algérien (DZD)

 

Géographie


Emplacement géographique
l'Afrique nordique, encadrant la mer méditerranéenne, entre le Maroc et la Tunisie

Climat
aride au semiarid ; hivers doux et humides avec des étés chauds et secs le long de côte ; dessiccateur avec des hivers froids et des étés chauds sur le plateau élevé ; le sirocco est un chaud, vent de dust/sand-laden particulièrement commun en été

Superficie
2.381.740 kilomètres carrés

Ressources naturelles
pétrole, gaz naturel, minerai de fer, phosphates, uranium, fil, zinc


Communication


Nombre de cellulaires
13.661 millions (2005)

Bornes Internet
1.202 (2006)

Code Internet
dz

Utilisateurs d'Internet
1.92 million (2005)


Transport


Aéroports
142 (2006)

Routes et autoroutes (en km)
108.302 kilomètres

Rails de train (en km)
3.973 kilomètres

Pipelines (en km)
condensat 1.344 kilomètres ; gaz 85.946 kilomètres ; gaz liquide de pétrole 2.213 kilomètres ; huile 6.496 kilomètres (2005)

Publicité

Qui sommes-nous - FAQ - CGU - Plan - Contact - Partenaires - Goodies - JPO

Copyright 2007-2016 - Eturama.com - Le portail international des étudiants