Adjoint de sécurité


Adjoint de sécurité

En France, un adjoint de sécurité (ADS) est un agent contractuel de droit public de la police nationale engagé par contrat pour une période de 5 ans non renouvelable. Son statut est défini par le décret N°2000-800 du 24 août 2000.

 

Recrutement

Aucun diplôme n'est nécessaire pour devenir adjoint de sécurité.

Les cadets sont recrutés, après vérification de leur aptitude physique, et après avoir subi des tests psychologiques et eu un entretien de sélection.

Conditions exigées :

  • être nationalité française et jouir de ses droits civiques
  • être âgé de plus de dix-huit ans ou de moins de vingt-six ans
  • satisfaire aux conditions de moralité exigées pour les personnels de la police nationale ; "les mentions portées au bulletin n° 2 de son casier judiciaire ne doivent pas être incompatibles avec l'exercice de ses fonctions", précise le décret
  • être en position régulière au regard du code du service national

Le recrutement s'effectue sous l'autorité du Préfet du département.

 

Formation

La formation initiale est de 12 semaines. A cela s'ajoute des possibilités de formation continue, notamment dans la perspective de l'insertion professionnelle des adjoints après la fin de leur contrat.

 

Missions

Les adjoints de sécurité concourent aux missions du service public de la sécurité assurées par les fonctionnaires des services actifs de la police nationale. En particulier, ils assistent les gardiens de la paix dans leurs missions.

Ils sont chargés de renforcer ces services pour faire face aux besoins non satisfaits en matière de prévention, d'assistance et de soutien.

Selon l'article 132-1 du Réglement général d'emploi de la police nationale, ils agissent sous l'autorité directe, effective et constante d'un fonctionnaire titulaire chargé de son encadrement opérationnel, dénommé " encadrant ".

Ils ont notamment pour missions :

  • de participer aux activités de surveillance générale de la police nationale
  • de contribuer à l'information et à l'action de la police nationale dans ses rapports avec les autres services publics nationaux et locaux
  • de faciliter le recours et l'accès au service public de la police, en participant à l'accueil, à l'information et à l'orientation du public dans les services locaux de cette institution
  • de soutenir les victimes de la délinquance et des incivilités, en les aidant dans leurs démarches administratives, en liaison avec les associations et les services d'aide aux victimes
  • de contribuer aux actions d'intégration, notamment en direction des étrangers
  • d'apporter une aide au public sur les axes de circulation, à la sortie des établissements d'enseignement, dans les îlots d'habitation et dans les transports en commun

Les adjoints de sécurité ne peuvent participer à des missions de police judiciaire ou de maintien de l'ordre.

Ils sont dotés de la tenue d'uniforme.

Après un an de service, ils sont autorisés à passer le concours interne de gardien de la paix.

 

Historique

Les adjoints de sécurité ont été mis en place en 1997 dans le cadre des emplois jeunes. Le dispositif a été maintenu lorsque les emplois jeunes ont été supprimés.

 

Habilitation judiciaire

Il possède le statut d'agent de police judiciaire adjoint défini à l'article 21-1ter du code de procédure pénale.

 

Cadet de la République

Certains ADS bénéficient d'une formation renforcée leur permettant de préparer le concours de gardien de la paix.


Encyclopédie Wikipédia Cette définition provient de l'encyclopédie libre Wikipédia publiée sous licence GNU FDL. Elle est reprise sur eturama.com à but informatif. Vous pouvez soumettre une modification ou un complément à cette définition sur la page correspondante de Wikipédia. La liste complète des auteurs de cet article est disponible sur cette page. Eturama.com partage les objectifs globaux de Wikipédia.
Publicité

Qui sommes-nous - FAQ - CGU - Plan - Contact - Partenaires - Goodies - JPO

Copyright 2007-2016 - Eturama.com - Le portail international des étudiants