Délégué médical


Délégué médical

Le délégué médical, aussi appelé visiteur médical a pour métier la présentation des spécialités pharmaceutiques aux médecins généralistes et/ou spécialistes dans leur cabinet ou bien à l'hôpital. Lorsqu’ils exercent à l’hôpital, on parle de « délégué hospitalier ».

On dénombre à la fin de l'année 2006 d'après le LEEM , en France, 22 702 visiteurs médicaux (70% de femmes). D'après différentes études prospectives[1] leur nombre est appelé à diminuer. Pascal Le Guyader[2] – directeur des affaires sociales, de l'emploi et de la formation du LEEM – estime autour de 16 à 18 000 le nombre de VM à l'échelon 2009/2010.

 

Leur formation

Ils doivent être titulaires d'un baccalauréat et avoir achevés deux années d'études supérieures pour intégrer une école, un GRETA, préparant au titre de délégué médical. La scolarité se déroule pendant une année scolaire. Un contrôle continu est organisé par les centres de formation. Durant le mois de juin, après la réussite à un examen écrit, un stage pratique dans un laboratoire et un oral, la fin de la formation est conclue par la délivrance de ce titre (homologué niveau 3), indispensable pour exercer en qualité de visiteur médical.

La formation peut également être suivie, pendant deux ans, dans le cadre d'un contrat d'apprentissage ou de professionalisation conclu avec un laboratoire et une école.

Chaque établissement assurant la préparation de ce titre est agréé par le Comité Professionnel National de la Visite Médicale selon un cahier des charges.

 

Le métier

Les visiteurs médicaux ("VM") ont l'obligation de rencontrer une moyenne d'environ six médecins par jour. Beaucoup de délégués travaillent sur une "cible" de médecins définie par le laboratoire pharmaceutique en fonction de certains critères. Ils ont également l'obligation de présenter le ou les médicaments de façon objective et de remettre une fiche posologique pour chaque produit. Les délégués médicaux travaillent sur un secteur divisé en Unités Géographiques d’Analyse. Grâce un outil informatique dénommé GERS, ces derniers peuvent suivre hebdomadairement ou mensuellement l’évolution de la prescription de leurs spécialités pharmaceutiques pour chaque UGA. Un rapport de l'inspection générale des affaires sociales de 2007(IGAS) évalue à 25 000 € par médecin et par an, le montant investit dans la promotion des produits par l'industrie pharmaceutique[3].

Les VM sont aussi un excellent moyen pour assurer la pharmacovigilance. S'il survient un effet indésirable jusqu'alors non répertorié ou bien une interaction médicamenteuse, ils doivent alerter sans délai leur laboratoire. Quotidiennement, le VM est chargé de renseigner en ligne un rapport où il détaille les visites effectuées chez chaque médecin.

Certains visiteurs médicaux travaillent pour le compte de sociétés dites « prestataires ». Il s’agit d’entreprises sous-traitantes de visites médicales pour des laboratoires pharmaceutiques. On trouvera ainsi les sociétés : MBO, Pharmex-Repsco, Promedis, CL Innovation, etc.

Des laboratoires pharmaceutiques demandent à leurs délégués médicaux d’organiser des relations publiques. Généralement, un Professeur de médecine ou bien un spécialiste assure la présentation d’une pathologie pendant une heure et demie devant plusieurs médecins. La présentation est suivie d’un repas dans un restaurant.

Le supérieur hiérarchique du visiteur médical est le Directeur Régional. Il accompagne parfois le délégué pendant une journée afin de s’assurer de la bonne diffusion de l’information du laboratoire auprès du médecin. Le directeur régional encadre les visiteurs d’un secteur composé de plusieurs départements.

Beaucoup de départements français comptent une amicale de visiteurs médicaux ; elles assurent généralement la mise à jour du fichier des médecins : nouveaux médecins en activité, médecins ayant cessés leurs fonctions, modalités de réception des délégués, éventuelle présence non autorisée du directeur régional dans le cabinet du médecin, etc.

Les délégués médicaux sont tenus de respecter une charte éthique professionnelle depuis le 1er janvier 2005.


Encyclopédie Wikipédia Cette définition provient de l'encyclopédie libre Wikipédia publiée sous licence GNU FDL. Elle est reprise sur eturama.com à but informatif. Vous pouvez soumettre une modification ou un complément à cette définition sur la page correspondante de Wikipédia. La liste complète des auteurs de cet article est disponible sur cette page. Eturama.com partage les objectifs globaux de Wikipédia.
Publicité

Qui sommes-nous - FAQ - CGU - Plan - Contact - Partenaires - Goodies - JPO

Copyright 2007-2016 - Eturama.com - Le portail international des étudiants