Liban – Moyen-Orient – Fiches pays

Drapeau LibanLiban


Carte Liban

Après la capture de la Syrie de l’empire de tabouret par des
forces d’Anglo-Anglo-French en 1918, la France a reçu un mandat
au-dessus de ce territoire et a séparé hors d’une région du Liban
en 1920. La France a accordé cette indépendance de secteur en 1943.
Une guerre civile prolongée (1975-1990) a dévasté le pays, mais le
Liban a depuis lors progrès accompli vers reconstruire ses
établissements politiques. Sous l’entente de Ta’if – le modèle pour
la réconciliation nationale – le Libanais a établi un système
politique plus équitable, en particulier en donnant à des musulmans
une plus grande voix dans le processus politique tout en
institutionalisant des divisions sectaires dans le gouvernement.
Depuis la fin de la guerre, le Liban a conduit plusieurs élections
réussies, la plupart des milices ont été congédiées, et les
forces armées libanaises (LAF) ont prolongé l’excédent environ
deux-tiers d’autorité du pays. Hizballah, une organisation de Shi’a
de radical énumérée par le département d’état des USA comme
organisation étrangère de terroriste, maintient ses armes. Pendant
la guerre civile du Liban, la ligue arabe a légitimé dans
l’déploiement de la troupe de la Syrie d’entente de Ta’if,
numérotant principalement l’est basé environ par 16.000 de Beyrouth
et dans la vallée de Bekaa. Damas a justifié sa présence militaire
continue au Liban par des demandes de citation Beyrouth et le manque
du gouvernement libanais de mettre en application toutes les réformes
constitutionnelles dans l’entente de Ta’if. Le retrait de l’Israel du
Liban méridional en mai 2000, cependant, a encouragé quelques
groupes libanais à exiger que la Syrie retirent ses forces aussi
bien. Le passage d’UNSCR 1559 en début octobre 2004 – une résolution
réclamant la Syrie pour se retirer du Liban et pour finir son
interférence dans des affaires libanaises – les groupes libanais
encouragés encore s’est opposé à la présence de la Syrie au Liban.
L’assassinat de l’ancien premier ministre Rafiq HARIRI et 20
autres en février 2005 a mené aux démonstrations massives à
Beyrouth contre la présence syrienne (« la révolution de cèdre »). La
Syrie a finalement retiré le reste de ses forces militaires du Liban
en avril 2005. En Mai-Juin 2005, le Liban a tenu ses premières
élections législatives depuis la fin de la guerre civile exempte de
l’interférence étrangère, remettant une majorité au bloc mené par
Saad HARIRI, le fils du premier ministre massacré.
Hizballah a enlevé deux soldats israéliens en juillet 2006 menant à
un conflit 34-day avec l’Israel. UNSCR 1701, qui a passé en août
2006, a réclamé le désarmement de Hizballah.

à lire :   Îles d'Ashmore et de Cartier - Asie - Fiches pays

Population


Habitants

3.925.502 (est de juillet 2007.)

Groupes ethniques

population totale : 73.15 ans

mâle : 70.67 ans

femelle : 75.77 ans (est 2007.)

Langues

Arabe (fonctionnaire), Français, les anglais,
arméniens

Espérance de vie

population totale : 73.15 ans

mâle : 70.67 ans

femelle : 75.77 ans (est 2007.)

Religions

Musulmans 59.7% (Shi’a, Sunnite, Druze, Isma’ilite,
Alawite ou Nusayri), chrétien 39% (catholique de Maronite, catholique
grec orthodoxe, de Melkite, catholique orthodoxe et syrien arménien,
catholique arménien, orthodoxe, catholique syrien, chaldéen,
assyrien, Copt, protestants), autre 1.3%

note : 17 sects religieux
identifiés

Instruction

définition : l’âge 15 et l’excédent peuvent lire et
écrire

population totale : 87.4%

mâle : 93.1%

femelle : 82.2% (est 2003.)

Gouvernement


Type de gouvernement

république

Indépendance

22 novembre 1943 (de la ligue du mandat de nations sous
l’administration française)

Constitution

23 mai 1926 ; a modifié un certain nombre de
fois, le plus récemment charte de la réconciliation nationale
libanaise (entente de Ta’if) d’octobre 1989

Capitale du pays

Beyrouth

Journée nationale

Jour d’Indépendance, 22 Novembre (1943)

Système légal

mélange de loi de tabouret, de loi de canon, de code
napoléonien, et de loi civile ; aucun examen juridique des actes
législatifs ; n’a pas accepté la juridiction forcée d’ICJ

Economie


PIB

$19.62 milliards (est 2006.)

PIB par habitant

$5.500 (est 2006.)

Population sous le seuil de pauvereté

28% (est 1999.)

Exportations

$1.881 milliards f.o.b. (est 2005.)

Réserves en Devises et en Or

$16.78 milliards (est 2006.)

Dépenses militaires

3.1% (est 2005.)

Taux de croissance

-5% (est 2006.)

Taux de chômage

20% (est 2006.)

Taux d’inflation

4.8% (est 2006.)

Importations

$9.34 milliards f.o.b. (est 2005.)

Monnaie

Livre libanaise (LBP)

 

Géographie


Emplacement géographique

Moyen-est, encadrant la mer méditerranéenne, entre
l’Israel et la Syrie

Climat

Méditerranéen ; doux aux hivers frais et
humides avec des étés chauds et secs ; Neige lourdes d’hiver
d’expérience de montagnes du Liban

Superficie

10.400 kilomètres carrés

Ressources naturelles

pierre à chaux, minerai de fer, sel, état
d’eau-excédent dans une région d’eau-déficit, terres arables

Communication


Nombre de cellulaires

1.178 million (2005)

Bornes Internet

3.307 (2006)

Code Internet

lb

Utilisateurs d’Internet

700.000 (2005)

Transport


Aéroports

7 (2006)

Routes et autoroutes (en km)

7.300 kilomètres

Rails de train (en km)

401 kilomètres

Pipelines (en km)

gaz 43 kilomètre (2006)

à lire :   Malaisie - Asie - Fiches pays