Comment faire un bilan de compétence ?

Souhaitez-vous participer à un bilan de compétences ? L’utilisation de cette technique ne peut être qu’avantageuse pour améliorer votre capacité à percevoir les choses clairement. Vous avez tout à gagner à prendre en main votre développement et votre destin professionnels. Le bilan de compétences est accessible à toute personne active, que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi, mais vous devez identifier un organisme adapté à votre poste et à votre projet pour pouvoir y participer. Quelle est la meilleure façon de procéder pour réaliser un bilan de compétences ? Dans cet article, nous vous guiderons dans cette démarche.

A qui dois-je m’adresser pour faire un bilan de compétences ?

L’Apec, organisme spécialisé… Pôle emploi, Apec… Si vous ne savez pas à qui vous adresser pour faire un bilan de compétences, nous avons dressé pour vous ci-dessous une liste de contacts potentiels.

Est-il possible de faire un bilan de compétences en utilisant Pôle emploi ?

Pôle emploi ne propose plus aux demandeurs d’emploi de participer à un bilan de compétences, qu’ils soient indemnisés ou non. En contrepartie, Pôle emploi propose un bilan de compétences et de capacités professionnelles (ECCP), qui sera réalisé dans le cadre du Conseil en évolution professionnelle (CEP).

Bilan compétence

Est-il possible de faire un bilan de compétences avec le CPF ?

Il est possible de financer un bilan de compétences via le CPF. Ainsi, vous pouvez réaliser un bilan de compétences et le payer en utilisant les fonds qui se sont accumulés au fil du temps sur votre Compte Personnel de Formation. En revanche, ce n’est pas le conseiller CPF qui s’en chargera personnellement. Vous devez demander l’aide d’un groupe de spécialistes.

Est-il possible de faire un bilan de compétences avec l’Apec ?

L’Apec ne fournit pas, techniquement parlant, de service de bilan de compétences. En revanche, les cadres peuvent bénéficier de l’aide spécialisée gratuite de l’entreprise. Les entretiens avec un consultant de l’Apec, par exemple, pour préparer une mobilité professionnelle, évoluer en milieu de carrière ou être accompagné dans une démarche entrepreneuriale en sont des exemples.

Par ailleurs, l’Apec est prête à travailler gratuitement avec vous sur votre situation professionnelle afin de trouver des possibilités d’évolution sur le marché de l’emploi des cadres. Dans ce cas, cela se fait en accord avec le CEP.

Pour faire un bilan de compétences, quel organisme dois-je choisir ?

Il existe plusieurs types d’organismes qui proposent des services de bilan de compétences (privés, publics, associatifs). C’est à vous de décider à quelle entreprise vous souhaitez confier la réalisation de votre bilan de compétences.

Il est important de savoir que vous pouvez choisir un organisme spécialisé dans votre domaine d’activité, qui s’adresse à un certain public ou qui est plus large.

Choisissez quelques organismes agréés présents dans votre région et appelez-les pour organiser une première rencontre avec eux.

Il peut être plus pratique de choisir un centre proche de votre domicile ou de votre lieu de travail, mais ne limitez pas votre recherche à un endroit précis. Voici quelques éléments à prendre en compte avant de prendre votre décision :

Vérifiez que votre conseiller vous convient, que vous vous entendez bien avec lui et que son profil (psychologue, consultant) correspond à vos besoins avant de l’engager.
Renseignez-vous sur la manière dont votre évaluation sera menée : Quel sera le résultat ? Quel type de stratégie avez-vous en tête ? Allez-vous communiquer avec d’autres personnes ou simplement avec votre consultant ?
Considérez les aspects pratiques : demandez quand votre évaluation pourrait commencer et combien de temps elle durerait. Vérifiez si l’horaire vous convient avant de vous inscrire (jours et heures où vous pouvez être vu).
Renseignez-vous également sur le résumé qui vous sera envoyé et sur la manière dont il sera présenté. Recevrez-vous une aide ou des conseils pour la mise en œuvre de votre proposition ?
Choisissez l’organisme qui fournit l’évaluation la plus appropriée à votre profil et à vos besoins, ou le conseiller avec lequel vous êtes le plus à l’aise.

Nous vous recommandons de vous entretenir avec d’autres personnes ayant réalisé un bilan de compétences afin d’avoir un aperçu de leurs expériences et des conseils qu’elles pourraient vous donner, notamment des suggestions sur l’organisme à choisir.

Bilan compétence

Quelles sont les étapes et le calendrier d’un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences externe est réalisé en dehors de l’entreprise. Il a une durée maximale de 24 heures. Une ou deux fois par semaine, vous rencontrez votre conseiller pour des entretiens qui durent entre deux et trois heures.

Le bilan de compétences est divisé en trois phases : la phase préparatoire, la phase d’investigation et la phase de conclusion. La phase préparatoire est la première de ces phases.

Il s’agit de la phase préliminaire.
La phase préparatoire correspond généralement au premier entretien, bien qu’elle puisse nécessiter une session supplémentaire si le candidat a beaucoup de questions. Elle consiste à déterminer vos exigences et à déterminer dans quelle mesure l’évaluation peut y répondre, entre autres choses. C’est également à ce moment que le consultant examinera avec vous les détails de la planification des différentes sessions.

Cette phase est cruciale lorsqu’il s’agit de cadrer et de fixer correctement les objectifs d’un bilan de compétences.

La phase d’enquête est la première étape du processus.
La grande majorité des séances se déroulent durant cette période. Il vous sera demandé de dresser la liste de vos talents et de vos capacités, ainsi que de répondre aux demandes éventuelles de votre conseiller, qui peut intervenir dans votre étude pour vous aider ou vous faire réfléchir.

Au cours de l’enquête, vous pourrez élargir vos connaissances et votre expertise, ainsi que vos compétences non techniques, que votre conseiller évaluera en fonction de votre motivation et de votre potentiel d’évolution professionnelle.

La dernière étape du processus
La conclusion à laquelle vous parviendrez à l’issue du processus d’évaluation devra aboutir à la concrétisation ou à une meilleure adaptation de votre projet à votre profil et à vos opportunités professionnelles, respectivement.

À la fin de la session, vous recevrez un document de synthèse personnel qui résumera les résultats de la phase de recherche et, le cas échéant, indiquera les voies et mesures à suivre pour mener à bien votre projet.

Il est important de noter que la réalisation d’un bilan de compétences peut prendre un certain temps. Notre essai répondra à toutes vos préoccupations quant au moment opportun pour franchir le pas et, plus largement, quant à l’opportunité de faire un bilan de compétences tout au long de votre vie professionnelle.


Quelle est la meilleure façon de financer un bilan de compétences ?

Vous ne voulez pas être responsable du coût de votre bilan de compétences. Sachez qu’il existe de nombreuses possibilités de recevoir un bilan de compétences gratuit de la part du gouvernement. Il existe plusieurs options pour couvrir cette dépense.

Assurez-vous que votre entreprise paie l’évaluation des compétences.
Envoyez à votre employeur une lettre demandant un bilan de compétences, ou s’il le propose, vous pouvez bénéficier d’un bilan de compétences dans le cadre du plan de développement des compétences de l’entreprise. Vous devez avoir l’accord de votre employeur pour demander un bilan de compétences.

En termes de mise en œuvre pour un salarié, cette démarche est la plus simple et la plus directe puisque l’entreprise se charge de la financer.

Le bilan de compétences s’inscrit dans le plan de formation de l’entreprise, et il est réalisé par le salarié pendant son temps de travail normal, sans impact sur sa rémunération.

Si vous êtes dans un scénario de reclassement, votre employeur peut également vous proposer un bilan de compétences dans les mêmes conditions au moment du début de votre congé de reclassement. C’est un élément à garder à l’esprit !

La question suivante pourrait vous intéresser :
Quelles sont les ressources disponibles pour aider à la reconversion professionnelle ?


Utilisation de votre CPF pour payer un bilan de compétences

Que vous ne puissiez pas bénéficier d’un plan de développement des compétences proposé par votre employeur, que vous soyez à la recherche d’un emploi ou en congé sabbatique, vous pouvez peut-être accéder au financement d’un bilan de compétences via votre CPF.

Avant toute chose, assurez-vous que vous disposez des droits suffisants pour financer votre bilan de compétences avant de déposer votre demande directement en ligne via le site gouvernemental moncompteformation.gouv.fr.

Vous n’êtes pas tenu de prévenir votre employeur, mais vous pouvez lui demander l’autorisation de réaliser votre bilan pendant le temps de travail si vous le souhaitez (autorisation d’absence pour formation).

Si vous avez des questions, si vous souhaitez être aidé ou si vous avez besoin de plus d’informations, vous pouvez contacter le service des ressources humaines de votre entreprise ou votre conseiller en évolution professionnelle.

Sachez que si vous êtes sans emploi, Pôle emploi peut vous rembourser tout ou partie de votre bilan de compétences sans que vous ayez à utiliser votre CPF. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet ici.

Pendant un arrêt maladie, est-il possible de faire un bilan de compétences ?

Oui, un employé peut effectuer un bilan de compétences pendant un arrêt de travail si son médecin l’a autorisé par écrit. En outre, il peut obtenir l’autorisation de participer à une formation.

Le salarié doit ensuite notifier cette autorisation à sa caisse d’assurance maladie en envoyant une lettre recommandée à l’adresse de la caisse figurant dans son dossier.

Il incombe à cette dernière d’en informer l’employeur.

Il est important de noter que le salarié continue à percevoir les indemnités journalières de l’administration de la sécurité sociale pendant la durée du bilan de compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *